Un jour comme un autre, enfin presque...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Ven 2 Sep - 18:40

Ninsei avait, tout comme Kira, un don naturel à utiliser le bon ton de voix et les bons mots pour calmer Dresla ou pour la faire réfléchir. La Déesse avait Syab et elle aurait pu ne rien avoir du tout, comma avant. C'était peut-être l'habitude du palais de Nascarian au fil des millénnaires.

"J'aurais pu avoir pire..." soupira Dresla en regardant l'herbe.

Ninsei la contredisait rarement. Parfois elle se demandait même pourquoi si peu. Ce n'était pas comme si elle allait piquer une crise. Kira ne se gênait pas de lui répliquer. Peut-être hésitait-il parce qu'il n'était que son fils adoptif à ses yeux... Il annonça aller au Temple de Céosus. Bien sûr, il fallait que tout idée passe par le Roi. Dresla eut un mince sourire à cette pensée. Une des raisons pour lesquelles personne ne l'aimait avant... elle ne demandait pas à Céosus quand elle s'occupait de Sybala. Elle ne lui faisait jamais part de ses décisions. Maintenant, elle essayait d'en prendre le moindre possible pour ne pas avoir à subir de punition.

Elle salua Ninsei quand il les quitta, imitée par Kira qui aurait bien voulu suivre son bien-aimé. Avec Edge, elle se dirigea vers Syab, laissant sa mère seule avec Oracle et Hysh. Aussitôt la Farïd Bleue commença à agiter légèrement la queue, signe de gêne. Oui Dresla aimait bien Oracle mais Oracle était une amie de Tadis. Elle n'était pas à l'aise avec d'autres Dieux que les siens, et Ninsei. Elle se mêlait très peu aux nouveaux Dieux et certains pouvaient peut-être y voir une Déesse hautaine ou fermée.

Oracle énonça vouloir un coin tranquille et à l'écart pour ne pas être trop vue.

"Un coin isolé? Je crois pouvoir arrangé ça..."

En ce moment, c'était Dresla qui voulait se cacher et son nez qui avait rougit en disait long.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Dim 18 Sep - 20:29

"Vraiment ?!"

Elle se tourna vers elle et lui fit un sourire chaleureux.

"C'est parfait !"

Elle la regarda un moment et attentivement. Oracle pensa au fait que Dresla ne se comporteraient peut être jamais comme un ami proche avec elle, juste comme de vieille connaissance qui se voyaient rarement et de temps en temps, qui discute avec une tasse de thé, repensant au passer et à l'avenir, se demandant ce qu'il a bien put se passer depuis tout ce temps passer dans le monde en leur absence, se demandant ce qu'elles auraient put éviter. C'était une situation certes peu familière mais qui existe, une situation bien triste où l'on se sentait mal a l'aise.

"Très bien... dans ce cas allons-y."


Même si oracle n'avait pas participé à la reconstruction du monde céleste de façon officiel, elle en connaissait le moindre recoin et décida donc d’ouvrir la marche. Hysh s'envola pour être a sa hauteur pendant un moment puis s'envola devant pour observer les alentour. De la haut il aperçut Ninsei qui était déjà devant les portes du Dieu Suprême et montra sa marque de dieu Créateur pour y entré. L'endroit était telle comme ses souvenirs, un endroit ou il faisait sombre et froid avec le trône plus loin et seule au milieu de la pièce.
Neisei resta un moment devant la porte avant de se décider à avancé. L'endroit lui faisait l’égerment peur du a un certain souvenir du passer dans cet endroit, mais il ne voulait pas que le dieu suprême le ressente, il du prendre sur lui et avancer droit devant. Il s'avança encore jusqu'a qu'il s'aperçoive que le trône était vide. 2trange, pourtant Ceosus aime se prélasser sur son trône toute la journée se n'était vraiment pas son genre. Ninsei resta un moment sur place ne comprenant pas, puis s'avança encore au pied du trône pour attendre. Il regarda autour de lui, a droite puis a gauche. Il n'y avait rien. Repartir serrait impoli, sa présence avait suffit pour prévenir le dieu suprême il n'était pas question de partir sans le voir. Le jeune homme resta donc la, debout et patient mais surtout pensif et avait hâte de partir. Jusqu'a que quelque chose attira son attention derrière lui.

****

"On y est."

Oracle était devant la porte de Syab et attendait qu'un chose, s'était de se faire conduire par Dresla pour qu'elle ouvre la voit, il n'était pas poli de passer devant lorsqu'on était pas chez soit.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Lun 19 Sep - 7:35

Dresla aurait voulu voir Oracle comme quelqu'un de plus proche mais chaque fois qu'elle essayait, le passé lui revenait, l'en empêchant. Elle en avait gardé de profondes cicatrices qui mettraient encore bien du temps à guérir. Elle était soulagée que Kira soit avec elle. Sentir la présence de ses proches la rassurait toujours. Seule avec Oracle, Dresla aurait été sans défense... et sans confiance. Elle tendit la main à Oracle pour l'aider à se lever de sa chaise et la laissa prendre les devants. Après tout, elle connaissait mieux leur monde que les Dieux Farÿd (Pourtant considérés faisant partie de l'ancienne génération) ceux-ci, malgré leur désir de vouloir montrer aux autres leur intégrité, restaient dans leur coin, surtout concernés par Sybala que par le reste de Fabulya. Qui pouvait les blamer, ils y avaient tous vécu. Dresla voyait les nouveau Dieux grimacer en sachant que deux de leurs congénères étaient autorisée à rester chez les mortels. Une parce que sa puissance comparée à certains était négligeable et l'autre parce qu'il s'agissait d'un ordre de la Gardienne elle-même. Loin de là une façon d'assurer supériorité face aux autres, c'était surtout une façon d'être au courant de ce qui se passait chez les mortels. Maintenant qu'elle y pensait, Dresla se deisait que cela un moment qu'elle n'était pas allée à la fontaine et devant le Temple de Céosus. Même si ce n'était que pour regarder.

Elle suivait Oracle sans vraiment parler, c'était surtout Kira qui voulait entamer la conversation et son sujet favori était de connaître les anciens Dieux avant la Guerre. Alors, oui, elle harcelait la Créatrice de questions, sa mère restant silencieuse. Bien que sachant Ninsei adulte et capable, elle l'avait élevée et le considérant son fils, était toujours tendue de le savoir hors de portée. Elle était allée au Temple une fois et c'était pour aller le chercher après avoir débarasser Févlia d'une ordure. En 5000 ans, elle n'était jamais entrée dans le Temple et elle ne se détenderait que lorsque Ninsei serait à nouveau dans son champ de vision. Elles arrivèrent devant la grille séparant Syab du Monde Céleste. Oracle céda sa place à Dresla qui se contenta de les emmener au centre du mini Nascarian. Exceptées Azera qui tentait de rédiger ses livres en tentant d'échapper à sa mère qui la poursuivait (Scène habituelle) les autres devaient sans doute s'occuper à leur façon.

Dresla l'admettait, la vie chez les mortels était plus excitante... Elle laissa Oracle, Kira et Edge seuls un moment pour chercher un coin tranquille. Après cinq minutes, devant son Temple, sous la statue d'un renard en or, de l'ombre et isolé, à la hauteur du sol.

"Avec une chaise, un table et une tasse de thé, est-ce que ça convienderait?"

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Dim 25 Sep - 20:38

Ninsei se retourna et regarda la belle femme qui se trouvait devant lui. Une femme mur au visage serein et doux, qui souriait tendrement pour accueilli le visiteur. Ses cheveux châtains, long et ondulé. Sa peau pale et naturelle. Ses yeux gris très clairs et transparents. Sa robe blanche qui semblait briller dans les ténèbres et qu'on ne voyait nul par ailleurs. La déesse qui se trouvait devant lui n'était autre que la reine de ce royaume, Dame Sralva.
Instinctivement, Ninsei recula d'un pas et fit une grande courbette devant sa supérieure hiérarchique, celle qui avait son rôle a joué dans la Création de Fevlia, celle qui est la mère de tous ici, celle qui régnait avec Céossus. Mais s’était étrange, on la voyait rarement, très rarement, c'était d'ailleurs l'une dés première foi pour Ninsei. Pourquoi se présentait-elle si soudainement devant lui alors qu'il était juste venu voir le dieu suprême, qui devait normalement être assis sur son trône à attendre comme toujours. Pourquoi cette situation ?

"Redresse-toi, dieu de la création."

Ses paroles étaient doue et chaleureuses mais on ne pouvait pas s'empêcher d'avoir froid dans le dos. On avait envie d'être accompagner par une autre personne face à ce genre d'individu qui faisait généralement preuve d'un calme surnaturelle.
Ninsei obéi et se redressa. Il regarda de nouveau la reine mais avec un peu d'hésitation, il n'osait pas l'offenser d'une quelconque façon, il ne voulait pas la froisser due à son manque d’expérience avec les relations hiérarchique, surtout qu'il ne fréquentait même pas les autres Dieux de son propre rang. Il la regarda ensuite fixement, il regarda ce visage humanoïde mais qui n'était pas du tout humain. En effet La reine n'était pas de race humaine, elle était autre chose. Ses attraits étaient pourtant identique a celui d'un être humain, mais on sentait que se n'était pas le cas, on sentait qu'elle était tout à fait autre.

"Que viens-tu quérir, jeune Dieu ?"

Pendant se cours instant d'observation et de constat, il avait presque totalement oublié pourquoi il était présent. Il se reprit donc et lui fit part de sa quête.

"Je suis venue pour demander une faveur à Ceossus. Au sujet des Dieux récemment créés dans le monde céleste."

Elle le regarda fixement avec intérêt un instant, un instant qui durait une éternité. Puis se détourna de lui et s'approcha doucement du trône.

"Je vois, mais je suis navré... mon époux est absent."
"Absent ?"

Comment s'était possible ? Le Dieu Suprême, être absent n'était pas envisageable pour n'importe qui vivant dans le monde Céleste. S'il était absent, cela voulait dire qu'il s'était forcément passer quelque chose de grave, quelque chose d'anormal et que personne n'était au courant. Il se passait forcément quelque chose mais soutirer cette information a la reine revenait à l'insulté de cacher quelque chose, se n'était le moment de se créés quelconques ennuis.

"Je vois... je suppose qu'il avait beaucoup à faire."

****

Oracle avait suivit les Dieux Farïd dans la demeure sans vraiment faire attention à ce qu'il se passait autour. Hysh planait au-dessus de leur tête sans trop s'éloigner, regardant au loin, le prévenant d'une quelconque arriver précipité au non. Puis ils ont attendu, Hysh vint se poser sur l'épaule d'Oracle pour attendre avec elle, ils échangèrent quelque mot rapide puis Dresla revint les rejoindre et les conduire sous une énorme statue de renard, enfin c'était surtout le point de vue d'Oracle.

"Cet endroit serra plus que parfait, tout à fait agréable."

Elle disait cela avec un sourire qui montrait qu'elle était contente. Elle joignit les mains et réfléchit.

"Il va falloir que j’envisageable un programme d'enseignement. L'endroit ne risque pas de s’effondrer si cela se passe mal, n'est-ce pas ?"

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Lun 26 Sep - 4:41

Dresla ravala une grimace quand Oracle parla d'effondrement. Devant n'importe quel autre Dieu, même Ninsei, elle n'aurait pas hésité à baver mais devant Oracle elle garda son commentaire. Si jamais la statue viendrait à s'effrondrer.... la Farïd avait créé la place elle-même et osé dire que son Temple était une insulte à sa puissance! Du moins, si Dresla aurait eu un ego plus démesuré.

"Tu peux compter sur ma vitesse si ça arrive"

Un programme d'enseignement. Quand Kira y repensait, elle revoyait ses cousins et leurs cours privés.

"Les chanceux quand même. Pouvoir profiter de votre expérience... je suis sûr qu'ils en rêvaient sans le dire à voix haute"
"Et c'est moi qui voulait apprendre des autres avant...."

Dresla matérialisa l'installation nécéssaire à partir du sol, un peu de remodelage, avec une ombrelle en bonus s'il vous plaît! Pour la direction du Soleil. Eh oui Dresla y avait pensé. Rien n'était de trop pour Oracle. Son attention dévia très vite des autres. Était-ce parce qu,elle connaissait Ninsei depuis tout petit, ce lien qu'ils avaient forgés les reliant. Il lui arriva parfois de savoir dans quel état émotionnel il se trouvait, même si c'était vague et faible et elle percevait de la surprise. Mais pas une bonne surprise. Se passait-il quelque chose au Temple? Elle mit deux doigts dans sa bouche et siffla. Un renard de couleur bleu vint vers elle en trottinant. Cyan. Il jeta un coup d'oeil à Hysh sans plus d'intérêt.

"Je suis peut-être parano, dit Dresla à Kira et Oracle, mais quand Ninsei ne va pas je ne vais pas non plus... si je suis pas revenue d'ici une heure, il y a un problème. Et je ne me gênerai pas, je préviens"

Dresla s'inclina devant Oracle et commença à courir en direction du Temple avec Cyan. Arrivée devant les portes, elle se rappela qu'elle ignorait comment même entré.

"Eh merde... j'ai pas de marque moi... j'ai juste mes bras" dit-elle à Edge en levant lesdits bras devant elle en signe de découragement.

Sa seule marque, c'étaitles rayures gauches et les lignes droites. Allez savoir si c'était assez pour qu'on la laisse entrer ou si elle devrait ouvrir les portes elle-même.

"Franchement pour être incapable de laisser Ninsei se débrouiller seul je suis vraiment trop mère poule... ai-je mentionné que j'étais mère poule?"
"Il y moins de dix secondes, Maîtresse" répondit Cyan de son ton de voix neutre habituel.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Lun 26 Sep - 19:48

"Mais..."

Il devait tenter de lui demander, il ne pouvait pas laisser passer ce genre de fait, de plus il devait être le seul au courant dans toute la cité. Pourquoi Ceossus était-il absent ? Pourquoi maintenant a ce moment précis ? Il ne pouvait pas être sur Févlia ni dans un autre monde inaccessible, si cela avait été le cas sa présence se serrait forcément fait remarquer. Dans ce cas, il était partit, partit ailleurs, loin visiblement, mais ou ?
Ninsei allait s'engager pour prendre la parole à nouveau, mais reine le devança.

"Mon époux est juste absent, il n'y a rien qui puisse nous inquiéter. Et puis, se n'est pas la première foi..."


Pas la première foi ? Elle disait cela comme si c'était normal et banal, mais ce n'était pas le cas. Personne n'était au courant pour ces absences qui semblait être si souvent... si souvent... Mais pourquoi ? Pourquoi ?
Ninsei était plus que contrarier, il n'allait pas obtenir la réponse qu'il espérait, il devait se résigner à se taire et à obéir, car les yeux de la Reine, insistait beaucoup pour qu'on en rajoute pas sur le sujet. La gorge un peu nouer, Ninsei préféra revenir sur la raison de sa venue ici. Les yeux transparents semblaient le transpercer de partout près a lui faire du mal, ces yeux qui n'étaient pas humain, ces yeux qui appartenaient à une race totalement inconnue sur Fevlia et qui semblait pouvoir régner sur toutes les autres. Ces yeux qui lisaient en lui comme dans un livre... quelle frustration.
Il était temps de se résigner et de ne pas insister...

"Soit, il fait comme bon lui semblait..." Dit-il avec un sourire totalement faux. "Je suis venue en fait demander une permission."
"Une permission ?"
"Oui comme je le disais, il y a un instant, c'est au sujet des nouveaux Dieux, je propose qu'il suive une formation spéciale avec notre aîné Oracle avant leur mise en service, car voyez-vous, ils créent plus ou moins de sacré désastre dans le monde Céleste."
"Oh je vois..."

Elle tourna autour de Ninsei pour le regarder plus attentivement, et en même temps elle lui transmit un message ou plutôt un ordre, un ordre auquel son corps obéira sans même sans rendre compte car celui-ci venait s'imprimer dans sa chaire. Puis elle s'arrêta devant lui et sourit.

"C'est une excellente idée, tu as le feu vert Dieu Créateur."


Ne s'attendant pas vraiment a cela, il s'inclina devant elle, instant dans sa courbette et se redressa, mais elle avait disparut, comme ça, sans dire au revoir. C'était louche et étrange, mais surtout frustrant, très frustrant. C'était une sensation vraiment désagréable.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Mar 27 Sep - 4:07

"Je me demande vraiment ce que Maman fait..." disait Kira à elle-même à Syab.


Devant le Temple, immobile comme une statue, Dresla eut un éternument qui cessa son jeu de patience improvisé. Tenter de sentir les consciences de ceux à l'intérieur était peut-être interdit ou avec des répercussions graves. C'était Céosus quand même. Pourtant, Dresla essaya, pour une ou deux secondes, avoir un aperçu. Elle ressentit la proximité de Ninsei et eut un sourire rassuré. Cependant, quand elle 'vit' avec qui il était, elle redevint tendue. Ce n'était pas Céosus. Ce ne pouvait pas être lui. Une seule autre personne pouvait se trouver avec le Roi. Sravla. Sa femme. Et bien qu'il ne s'agisse guère de jalousie, Dresla avait juré allégeance au Roi, et ça elle le précisait bien, mais pas à Sravla. Ce fut la goutte qui la décida. Ce qui ouvrit les portes du Temple ne ressemblait pas à une Farïd, mais presque. Il n'y avait de robe blanche et de ventre beige mais bien une fourrure complètement bleue. Le Renard Bleu avançait dans le hall, sur ses gardes. Au diable la pénitence! Cyan, en bonne réplique miniature de sa maîtresse, la suivait au trot. Dresla reniflait et usait de son sens des auras pour repérer Ninsei et, peut-être, éviter Sravla qui serait sans doute mécontente de voir l'intruse s'inviter sans permission.

La Kitsune s'arrêta un instant, les queues dressées. À sa patte gauche, un bracelet d'or serti de pierres précieuses. Et en ce Temple, Dresla qui essayait de faire ressentir sa présence au jeune Créateur.

"En espérant qu'il précise que c'était mon idée..." marmonna-t-elle toujours surveillant les alentours.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Mer 28 Sep - 15:49

La reine avait certes disparut, mais il était certain qu'elle était toujours là, à le surveiller. Regardant vers le haut pour savoir d'où venait exactement son regard, Ninsei fini par faire quelque pas en arrière et se retourner pour repartir. Le regarde Sravla le suivait de près, et ne le lâchait pas d'une semelle. Qu'elle sensation désagréable, comme si on était sous l'emprise d'une araignée sur sa toile. Pensif et prudent il se dirigea vers la sortit, montrant un visage préoccupé par le l'incertitude et la frustration. Que devait-il faire ? Il savait que la reine lui avait fait quelque chose mais il ne savait pas quoi, et il ne pouvait pas le savoir car celui-ci était vraiment graver dans sa chaire comme si c'était quelque chose de normal, quelque chose qui lui paraissait de tout à fait banale. Mais, en sachant cela, ça lui faisait peur, car a ce moment la, au moment ou il devrait exécuter son ordre, il serrait incontrôlable… même Dresla ne pourrait rien faire pour lui, elle qui était sa mère adoptive ne pourrait pas faire grand chose a par lui faire du mal par obligation pour qu’il cesse dans sa folie. Bon sang, pourquoi ce n’était pas Ceosus qui était dans cette salle pour cette si petite audience sans importance ? Si Ninsei l’avait sut, il aurait désisté l’idée d’aider les nouveaux et serrait partit avec Kira dans un lieu tranquille…

Continuant à marché vers la sortit, et toujours sous le regard transparent de Sravla, il sentit soudainement la présence de Dresla. Dresla ? Mais pourquoi est-elle ici ? Ne devait-elle pas être avec sa tante Oracle et Kira ? Ninsei aurait préféré qu’elle ne vienne pas, pour éviter les complications quelconques car ce n’était pas son rôle, et puis cela risquerait de provoquer Sravla, qui d’ailleurs, ne l’observait plus.
Ninsei s’arrêta et regarda autour de lui, elle n’était vraiment plus la, elle était juste partie dans la pièce a côté où se trouvait Dresla. C’est pas vrai qu’est-ce qu’il allait encore se passer. Ninsei se précipita donc dans la pièce a côté pour intervenir au plus vite, montrant sur son visage de l’inquiétude.
Sravla était bien dans la pièce a côté, dans un coin observant Dresla. Elle l’a regarda un moment jusqu'à que Ninsei arrive et elle disparut ensuite et pour de bon. Ninsei approcha de sa mère adoptive en espérant qu’il ne lui était rien arriver.

" Dresla ? Mais que fais-tu-la ? "

***

Pendant ce temps avec Oracle

Assise à la table de Dresla avait fait disparaître, avec une tasse de thé qu’elle sirotait avec plaisir, elle regardait Kira avec intérêt.

" Je ne me souviens plus vraiment comme ça a commencé avec toi et Ninsei… je veux dire. Lorsque vous avez commencé à passé le capte de l’amitié pour aller plus loin… "

Question sans gène de la part d’Oracle ! ! ! Banal quoi XD !

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Jeu 29 Sep - 9:22

Détendue aux côtés d'Oracle, Kira avait décidé de siroter une tasse de thé en sa compagnie. Il lui faisait toujours plaisir de passer du temps avec la Créatrice qu'elle connaissait depuis l'enfance. Que les autres prétendent qu'elle devenait sénile, au moins elle était à l'écart et ne faisait de mal à personne.

"Je l'ignore, répondit-elle le plus franchement possible. J'aurais tendance à dire qu'au début c'était un amour fraternel, étant élevés ensembles. Peut-être vers le milieu ou la fin de l'adolescence (en années humaines) je crois avoir commencé à éprouver un amour de jeune femme adulte. J'ai grandi avec lui depuis bébé. C'est avec lui que je me sens mieux. Malgré sa petite... indisposition..."



Du côté de Dresla et de Cyan, ceux-ci restaient debout sur leurs pattes, immobiles. La Renarde avait senti du mouvement et des émotions fortes. Pour pouvoir se connecter emphatiquement à Ninsei, elle devait se concentrer. Ce n'était un lien aussi naturel que celui la reliant à Arielle et Warui dont elle se coupait par moments, comme maintenant. Elle tourna la tête là où elle senti une aura, dans un coin. C'est là qu'elle la vit. Une personne qu'elle avait rarement vue mais qu'elle reconnaissait. Sravla. Et elle détestait ce regard. Le regard hautain d'un être qui regarde un insecte avec mépris. Ayant souffert d'un tel regard, Dresla évitait de l'afficher elle-même et répugnait à se faire observer d'une telle façon. mais il s'agissait de la femme de Céosus. Alors elle se taisait. Cependant, malgré toutes les paroles, Dresla se tuait à le répéter et prenait soin à ce que tous le sache: Elle ne recevait d'ordres que de Céosus. Et à ses yeux, Sravla n'avait aucun droit sur elle malgré son rang. Et la renarde n'avait aucunement peur de lui montrer. Son regard de feu perdit de sa lueur ardente qui fixait la femme immobile quand elle aperçu du coin de l'oeil la raison de sa venue. Ninsei était sur le chemin du retour. Dresla marcha dans sa direction pour se coller, afin de la rassurer. Dès qu'elle eut une meilleure vue de son visage, elle ralentit le pas, gardant la tête et les queues hautes. Il était inquiet. Et elle détestait le voir inquiet.

"Que se passe-t-il? A-t-il refusé?"

Entre-temps, Sravla avait disparue. Dresla aimait peu de Dieux, certes. Il lui semblait, en ce moment, que la Déesse de la Terre préparait quelque chose. Peut-être était-elle devenue paranoïaque? Mais il valait mieux prévenir que guérir. Et au plus profond, son instinct lui disait: Quelque chose ne tournait pas rond. Étant son rôle de protéger le Monde Céleste, elle se faisait un devoir d'éliminer toute menace sérieuse. Elle trouvait que c'était une bien lourde tâche sur ses épaules, les effets commençaient à se faire sentir.

"Ça va? T'as l'air pâle" dit-elle en lui donnant un coup de langue sur la joue.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Sam 22 Oct - 11:43

"Sa petite indisposition ?"

Oracle ne voyait pas du tout de quoi elle voulait parler, enfin c’est ce qu’elle montrait, elle voulait en savoir plus sur cette petite indisposition que Kira mettait en avant de façon maladroite dans cette conversation, mais la l’aînée ne pouvait qu’imaginer le seul problème que Ninsei pouvait fournir en étant un homme. Un homme encore jeune pour un dieu, un homme qu’on pouvait peut être qualifier impuissant si s’était vraiment le cas mais ce n’était pas ça le problème avec lui, c’était un problème que tous les dieux de sont rang possédait. Quelle triste vie non enviable !

"Qu’est-ce donc ?"




Ne constatant aucun danger, aucune blessure et une menace disparut, Ninsei ressentit un grand soulagement. Sravla lui avait fait ressentir la pire chose qu'il pourrait arriver pour Ninsei, la disparition de Dresla, ou encore de la voir disparaître. Déjà qu'il ne pouvait pas connaître sa mère biologique, le seul réconfort maternel qu'il pouvait trouver était vers Dresla, donc il ne fallait pas qu'elle disparaisse. Mais ce ne fut pas le cas, elle était là, devant lui en train de s'inquiéter pour lui. Ils inquiétaient mutuellement les uns envers l'autre, preuve qu'un amour entre mère et fils existait bien en ce bas monde.

"Ça va, il n'y a pas à s’inquiéter, nous avons le feu vert pour notre projet."

Dit-il avec un sourire confiant qui était totalement faut, mais ça ne servait à rien de continuer à ruminé sur ce qu'il venait de se passer, même si cela avait l'aire d'être le début d'une grande série d'évènement dont ils n'avaient pas encore connaissance. Il ne fallait pas que la peur du futur les gagne et les paralyse. Il fallait seulement assurer le présent et se battre pour celui-ci sans pour autant être totalement hanter pour un fantôme qui vous manipule.
Ninsei était en effet pâle et plein de doute, il devait sûrement avoir des sueurs froides mais il ne le ressentait pas, il se voyait juste devant Dresla qui essayait de savoir ce qu'il avait et de le réconforter. Mais quelque chose se passa, et s'était totalement incontrôlable. Le jeune homme fit soudainement disparaître tout signe de doute, de peur et d'inquiétude. Il redevient comme il était à son habitude, comme s'il ne s'était absolument rien passer dans le temple.

"Si ça va ? Bien entendu, je viens tout juste de voir Ceosus, il m'a dit qu'il était pour ce projet et qu'il nous soutenait, et bien entendue qu'il allait faire plus attention a la création d'autre dieu, c'est impressionnant a quel point notre seigneur est compréhensif. J'ai hâte de le dire à Kira et à Oracle. Allons-y !"


Il prit la main de sa mère adoptive avec un air heureux et satisfait puis la tira vers la direction de la porte extérieure qui n'était pas loin.
Alors comme ça, c'était ça que Sravla lui avait fait. Elle ne voulait pas qu'on sache à propos de Ceosus et sur ces excursions et en plus de cela elle s'est arranger pour que Ninsei lui fasse des éloges. C'est un véritable problème car Ninsei ne contrôlait pas du tout son corps a ce moment là, il avait l’instinct de le faire et il le faisait, c'était très mauvais signe, cela voudrait dire que dans les moments ou il s'agira de Ceosus, il risquerait de ne plus êtres lui-même.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Mar 25 Oct - 6:31

Kira se demandait comment aborder le sujet. Elle n'en parlait jamais avec sa mère, c'était un sujet délicat. Avec Oracle, elle se sentait plus à l'aise. Elle jouait légèrement avec ses doigts.

"Eh bien... depuis le début de ma vie adulte, et même encore adolescente, je voulais fonder une famille. Comme n'importe qui je suppose. Je n'ose pas en parler à Maman. Mariée à un mortel il y a presque 5000 ans, son premier et, jusqu'à maintenant, son seul amour, et... eh bien... mon p-Sombros l'a agressée... Maman a tenue à m'élever seule, sans aide. Même quand vous êtes arrivés chez les mortels et que tu étais avec nous elle a tenu à nous évlever moi et Ninsei par elle-même. J'ai énormenent de respect pour Maman..."

La Farïd bicolore eut un soupir, sachant qu'elle tournait autour du pot. Elle alla donc droit au but:

"Parce qu'il est un Créateur, il est stérile. Et, je l'avoue, j'était déçue de le savoir parce que j'ai toujours voulu faire de Ninsei un père... on peut pas tout avoir, même pour un Dieu, dit-elle avec un franc sourire d'acceptation. N'empêche ça allègerait l'humeur de Maman. Même si elle se plaignait, elle adorait me courir après quand j'étais bébé et je fuyais partout. Elle aime les enfants. Je me demande parfois, si elle est prête a accepter l'amour d'un homme à nouveau..."

Dresla avait refusé les avances toute sa vie depuis la mort de son mari. Étant concernée par le bonheur de sa mère, c'était normal pour Kira de chercher un homme parfait.

"Une idée de qui pourrait être le 'prince' charmant?"



À l'intérieur du Temple, Dresla pencha la tête de côté. Ninsei lui disait que tout allait bien. Mais il était pâle et son aura était parcourue de vagues rapides. Il était nerveux. Elle plissa les yeux, très sérieuse. Ce regard qui, quand il était encore un gamin, suffisait à lui faire tout dire. Tout d'un coup, il se détendit. Même son aura était calme. Et le changement brusque inquièta encore plus la mère adoptive du jeune homme. Les oreilles baissées le prouvaient. Et les éloges? L'enthousiasme? Sravla pensait peut-être que son petit tour suffirait à effacer les soupçons du Renard Bleu mais celle-ci était moins stupide que la Reine semblait le penser. Aucune trace de l'aura de Sravla et aucune trace de celle du Roi. Alors que d'ordinaire Dresla pouvait la tracer de n'importe où dans le Monde Céleste, c'était le néant en ce moment. Cependant, elle n'avait aucune preuve. Ninsei lui prit la patte, était-il si peu lui-même qu'il ne reconnassait plus la forme renarde de Dresla? Alors qu'il la traina avec lui, elle jeta un coup d'oeil vers la fond du Temple, les yeux plissés, lança un regard glacial à la noirceur de la pièce. Si Sravla s'y trouvait encore, qu'elle sache Dresla Di'Narva, Gardienne du Monde Céleste avait une mission, un modo, et qu'elle n'y dérogerait pas.

Quand ils revinrent à Sybala, Dresla, ayant toujours gardé sa forme renarde, annonça la nouvelle:

"Nous avons le feu vert! Il ne nous plus qu'à appeler les autres! On a tout le temps qu'on veut devant nous! On commence par la base des base?"
"C'est toi la professeure, à toi de choisir"
"Eehh!?! Mais je suis nulle pour enseigner la magie! Oracle est meilleure! Ou encore Ashei, Solio et Avhien!"

Assise sur l'arrière-train, levant les pattes en signe de protestation. Il n'en était pas question! Sans doute voudraient-ils juste entendre des histoires sur elle, le récit du fameux duel peut-être. Elle n'était pas assez expérimentée pour ça!

"Sérieusement, qui va prendre un renard au sérieux!"

Cyan, discret du ombre, répondit:

"Tout ceux qui respectent celle qui a eu le courage d'affronter Amos par elle-même et qui a survécu peut-être?"

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Mer 26 Oct - 19:23

(Elle était en renard XD ?)

Oracle entendit attentivement les paroles de Kira. La déception et la tristesse se faisaient ressentir dans ses paroles. La nouvelle ne faisait plaisir à personne, même pour les Dieux qui eux, observe attentivement les mortelles et ils finissent par les envier de leur vie si courte, de leur vie ou ils sont obliger de s’investir pleinement pour combler leur désire et leurs désespoirs ainsi que confier leur connaissance aux futures générations. Les dieux les enviaient et leur en voulaient, sincèrement.

"Il faut comprendre que les Dieux du rang de Ninsei ne peuvent pas avoir d'enfant pour une raison précise. Si les Dieux créateurs venaient à avoir des enfants, ceux-ci tenteraient d'établir la corruption parmi nous et de prendre le pouvoir tout en héritant de la force de leur parent. C'est un risque que le seigneur Ceosus a voulut à tout prit éviter à n'importe qu'elle prix, même celui de rendre stériles ses principaux subordonnés pour qu'ils lui restent toujours fidèles."

Puis elle ferma les yeux quand il s'agissait de Dresla.

"Le prince charmant ?"

Puis elle prit un air interrogateur avec un sourire innocent.

"Qu'est-ce que c'est ?"


L'instant d'après Ninsei arriva ensuite avec Dresla dont il avait lâcher la main depuis un moment ou plutôt la patte. Lorsqu'il reprit le contrôle il s'était aperçut qu'il s'était tromper et donc que ce n'était pas une bonne posture pour Dresla, d'avancer avec une patte en l'aire. Mais lorsqu'il la lâcha, il fit comme si de rien n'était et avança.
Une fois arriver à Syab, il chercha tout de suite Kira du regard et s'approcha d'elle sans attendre. Elle et Oracle venaient avoir une discutions d'ordre priver semble-t-il, il valait donc ne pas revenir dessus. Dresla annonça la nouvelle.

"Mais c'est formidable !"

Dit oracle avec un grand sourire, puis elle s'arrêta pour boire une gorgée de son thé avant de reprendre.

"Je ne sais pas si c'est utile de reprendre les bases et le reste mais ils faillent qu'il est de la maîtrise et comprennent les règles de vies du monde Céleste."

Ninsei ne savait pas par où elles allaient commencer mais il n'avait qu'un chose en tête, parler à Kira en privé, enfin, en quelque sorte, car il était vraiment préoccupé par ce qu'il s'est passer dans le temple et il avait aussi peur, peur que ce que lui a fait Sravla lui fasse faire du mal au personne autour de lui. Il prit légèrement l'épaule de Kira et lui demande discrètement.

"Nous n'avons qu'a les laissé, j'aimerais passer un moment avec toi, seul."

Il lui tendit ensuite la main pour qu'elle l'accompagne.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Jeu 27 Oct - 5:01

(Depuis qu'elle est entrée dans le Temple)

Oracle ignorait le concept du prince charmant? Kira s'empressa de lui expliquer alors:

"Le prince charmant, dans le sens ou je l'entends, est l'homme qui serait parfait pour Maman. Dans les contes, c'est le jeune prince, toujours très beau, qui vient sauver la princesse. Moi j'ai trouvé le mien depuis longtemps"

Ah tiens? Comme ci Oracle avait repensé à un détail concercant le sujet des Créateurs stériles. Peut-être lui en reparlerait-elle en privé puisque Dresla et Ninsei entraient à Syab. Le jeune Dieu lâcha la patte de sa mère adoptive pour rejoindre sa douce qui ne se gêna pas de l'enlacer dans sa bras et de l'embrasser devant tout le monde.

Revoir les bases c'était toujours bien, pourtant.

"Je pourrai pas enseigner les règles de vie, je les connais à peine moi-même" dit Dresla.

Quand Ninsei éloigna Kira, qui gloussait comme une adolescente (Ce qu'elle semblait encore être) Dresla jeta un coup d'oeil aux environs pour s'assurer qu'elle et Oracle étaient seules.

"Je ne veux pas être porteuse de ragôts mais je n'ai pas senti la moindre trace de la présence de Céosus au Temple, Oracle. Et normalement, je peux la sentir de partout dans le Monde Céleste. À la place j'ai vu Sravla. Ninsei revenait de la salle d'audience, pâle et nerveux à ce moment-là. Quand je lui ai démandé si ça allait ça c'est complètement effacé et il a commencé à me louanger Céosus. Et je connaît Ninsei, il ne l'a jamais louangé aussi fervement de toute sa vie"

La Renarde regarda vers les portes de Syab quelques secondes puis refit face à Oracle.

"Je n'aime pas ça, Oracle. J'ai des frissons depuis que j'ai croisé le regard avec Sravla. Appelles-moi paranoïaque ou poule mouillée si tu veux mais mon rôle, ici, c'est de protéger le Monde Céleste de toute menace, toute menace... et je sais que tu sais ce que je veux dire. Si mes pensées s'avèrent fausses, tu sais que je pousserai pas"

Mais Oracle devait bien se douter du fil de pensée de la créature en face d'elle... Dresla était très facile à lire mais aussi très loyale à sa fonction...


Au loin, avec son amoureux, Kira avait un grand sourire aux lèvres, pour avoir retrouver son amant. Son sourire fadit en remarquant le visage grave du jeune homme.

"Que'est-ce qu'il y a, Ninsei?"

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Lun 12 Déc - 21:00

Ninsei se laissa faire par Kira, n'ayant aucune objection à ce qu'elle se comporte ainsi avec moi devant tout le monde. C'était sans doute ce qu'il aimait chez elles, son attitude sans gène et sa personnalité exceptionnelle. De toute façon, comme si ce qu'il s'était passer dans le temple l'avait épuisé, il n'avait pas la force de lui résister. Il l'enlaça à son tour, puis une fois que les deux autres Déesses se mirent à discuté entre elle. Il l'emmena au loin.

Le jeune dieu n'affichait pas vraiment de la joie, il était préoccupé et triste, mais surtout mal a l'aise. Elle avait effacé son sourire. Il lui caressa son visage, et même sa bouche pour qu'elle puisse l'afficher encore. Même si Kira avec une fourrure noir et blanche, elle n'inspirait que de la lumière, une lumière qui rendait Ninsei heureux.
Il l'embrassa de nouveau lui-même sans lui répondre. Son corps lui empêchait de dire quoi que se soit. Il devrait garder ça secret jusqu'a la fin de sa vie sans doute, ou bien quand la reine des dieux mourra. Mais puisqu elle vivait bien avant que sa mère soit présente, comment pourrait-elle mourir maintenant ? Ninsei regarda de nouveau son amante puis l'enlaça, cherchant du réconfort. Il blottit sa tête contre sa nuque pour qu'elle ne voie plus son visage dans cet état.

"Juste un instant... je veux juste rester avec toi, comme ça, s'il te plaie."


Puis il se tue et resta silencieux pendant le moment à venir.

********

Oracle écouta Dresla raconter ce qu'elle avait vu au temple. La déesse se montra légèrement perplexe et se mit à réfléchire. Cela devait être l'une des rares fois où elle se montrait comme elle était avant, quand elle était encore une Déesse créatrice. Elle regarda ailleurs, en direction du temple où l'on pouvait voir le sommet d'ici, puis répondit à Dresla.

"Cela n'est pas la première foi que Ceosus est absent. En vérité cela a commencé bien avant que Tadis vienne au monde. On avait remarqué-nous aussi ces absences étranges, et on espérait se tromper lorsqu'on faisait des suppositions, mais jamais on a su ce qu'il se passait. C'est pourquoi nous avons d'ailleurs passé outre après un certain car on avait aucun indice et aucune preuve."

Puis la Déesse revint sur sa tasse de thé pour boire une gorger avant de reprendre.

"De toute façon, même si la reine montre une quelconque menace tu ne pourrais rien contre elle. Elle représente à elle seule une créature qui n'existe pas dans ce monde. Et de toute façon, la reine est toujours comme depuis toujours, je ne pense pas qu'il y est à s'inquiété. De plus se sera sans doute la seule foi que tu l'as rencontrera de toute ta vie. Même Tadis ne la vue que rarement."

Oracle eu un sourire aux lèvres en repensant à cela.

"Quand j'y pense, elle était aussi méfiante que toi, mais elle agissait souvent seule. A plusieurs reprises, on ne savait pas ce qu'elle faisait. C'était à se demandé si elle ne préparait pas un complot de son côté, mais rien. Peut être qu'elle avait un amour secret."

Oracle eu un petit rire car celle-ci n'était au courent de rien. La seule personne qu'Oracle connaissait c'était sans doute Cladore. Et encore, des questions se posaient, pourquoi Tadis aurait-elle prit un dieu de niveau inférieur ? C'était sincèrement à se poser des questions. Mais oracle ne s'inquiétait pas.

"Pour le moment ne te préoccupe pas de ça, nous avons d'autre priorité."

La déesse rebut un gorgé de thé.

"Et laisse moi m'occupé des nouveaux dieux, je m'en charge personnellement, pas la peine que tu t'encombre de cela, et puis, je n'ai rien d'autre à faire de toutes mes journées."

La déesse sourit à nouveau et elle reprit enfin son attitude du moment. Toute Béa.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Mar 13 Déc - 22:15

Kira ne se gênait nullement avec Ninsei. Ils se connaissaient depuis si longtemps. Lui-même l'enserrait dans ses bras, tendre, amoureux. Il était grave, sérieux. Et elle s'inquiétait. Il lui demandait de rester ensembles pour un moment.

"Qu'est-ce qui s'est passé au Temple? T'as eu une dispute avec Maman? Elle avait l'air grave"

Si Dresla avait réprimandé Ninsei ça ne durerait pas longtemps. Le Créateur avait le don de refroidir les ardeurs de la Gardienne. Dresla était incapable de lui refuser quoique ce soit.


Près du Temple de la Lune, le Temple des Dieux Farÿd, Dresla écoutait Oracle, les oreilles baissées cependant, regardant vers le bas. La Créatrice suggérait de laisser faire Sravla, laissant entendre que Céosus s'absentait déjà des centaines de milliers d'années auparavant.

"Je vais laisser passer ses escapades et le regard de Sravla sur moi..."

Mais à la moindre preuve elle investiguerait, seule s'il le fallait, ou avec sa famille. Déjà ils restaient ensembles. Dresla passait le plus clair de son temps avec Kira ou seule.

"Sravla, une créature hors de ce monde? Dimension ou la boule de roche qu'on appelle Févlia?"

Dresla avait déjà vu un étranger de Févlia et c'était cet homme-chien magicien qui avait soutenu Amos. Il n'avait pas une odeur de Févlia. Elle se demandait ce qu'il était devenu. Tadis également n'avait pas aimé Sravla? Un autre point en commun entre les deux rivales.

"Tu sais... avant de vieilli un peu et de prendre du recul, j'aurais jamais pensé que je pouvais ressembler à Tadis. Sur certains points. Remarque agir seule.... vous ne me laissiez pas vraiment le choix"

Elle ne se départirait jamais de son arrière-goût amer de son ancienne vie ici. Oracle avait raison: Il y avait plus important. L'éducation des nouveaux.

"Je pensais aider un peu.... comme dirait la mère des jumelles: C'est mortel. Elle disait ça du Paradis! Jusquà la mort de son mari elle est restée chez les mortels en tant que fantôme... je m'ennuie de l'époque où Kira courait partout..."

Les nouveaux apporteraient de l'action au moins.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Ven 13 Jan - 19:17

Oracle leva les yeux vers le ciel pour observer les ciels artificiels du monde céleste.

"Elle appartient à une race d'humanoïde qui n'existe pas sur Fevlia en tout cas. Enfin d'après ce que m'avait dit Tadis. Personnellement je ne l'ai jamais vue, je ne peux donc pas confirmer ses dires."

Elle but de nouveau une gorger de tasse de thé.

"Mais je dois t'avouer que je n'ai nullement envie de la rencontré un jour et surtout pas maintenant. On vient tout juste de remettre tout en place comme il se doit, évitons de tout gâcher."

Elle disait cela avec un petit rire mal placer...
Puis Dresla parlait de Tadis.

"Je me doute que cela n'a pas du être simple... moi-même je pense qu'a certain moment on allait trop loin, mais Tadis disait toujours que c'était absolument nécessaire. Elle nous disait que c'était Ceosus qui nous l'avait demandé, mais je crois qu'elle agissait également pour elle-même. Bien souvent on aurait dit qu'elle était le monstre du monde céleste avec son caractère démesuré. Quand j'y repense cela me fait assez rire."

Puis oracle la regardait à nouveau dans les yeux.

"Tu pense avoir les compétences pour être un bon professeur, Dresla ?"


De leur côté Kira et Ninsei gardait toujours la même position. Ils restaient enlacer un moment puis Ninsei finit par se séparer de Kira et de la regarder tendrement comme il avait l'habitude de le faire. On dirait qu'il s'était un peut calmer, et il finit même par lui sourire.

"Rien de particulier je t'assure, j'avais surtout envi d'être un moment seul avec toi. Le moment que j'ai passé au temple m'on parut une éternité !"

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Sam 14 Jan - 6:41

Dresla agita légèrement son oreille gauche à la mention 'Sravla ne vient pas d'ici'. Dans ce cas, Céosus était-il étranger à Févlia lui aussi? Dresla rejeta l'idée mais le doute persista dans un coin de sa tête. Avec ce qui s'était passé aujourd'hui... disons qu'il lui faudrait un bon moment pour s'en calmer. Cela expliquait sans doute cette sensation quand elle avait croisé regards avec Sravla, le frisson, l'instinct... se trouver face à l'inconnu. La fourrure de Dresla se hérissa brièvement. Elle ne voulait plus revoir Sravla, pas sans bonnes raisons. Même Oracle était d'accord de ne rien faire pour se mettre la Reine à dos, surtout pas dans l'état présent de leur dimension paisible.

Dresla aimait diverger sur Tadis pour entendre Oracle parler d'elle. Jamais elle n'avait eu le courage de lui demander directement de son vivant et même si elle l'aurait fait, Tadis lui aurait presque certainement rappelé son 'rang'. Elle voulait connaître Tadis, même si à travers de récits et d'histoires. Elle vivait encore un peu en Ninsei, Dresla se plaisait à croire.

Cette histoire-là par contre, elle n'aurait pas voulu l'entendre. Les oreilles de la Kitsune bleue se dressèrent, son corps se figea. Avait-elle bien compris? Parce que personne ne lui avait jamais dit avant. Elle n'entendit même pas Oracle lui poser sa question. Seules les phrases d'avant résonnaient dans sa tête. Demandé... ? Céosus avait demandé au Trio de lui faire ça? Si Oracle le disait comme ça, c'était que Tadis ne s'en vantait pas mais était sincère? Dresla qui pensait la cible de tout le monde pour avoir eu Sybala et son apparence... difforme au yeux de certains, un monstre pour les autres... Céosus avait demandé à ce qu'on la traite comme le mouton noir? La seule divinité qu'elle ne détestait pas et dont elle était convaincue que lui ne la méprisait pas avait demandé sa solitude, sa souffrance, sa tristesse?! Pas simple... pas simple... pas simple!?! Tout le monde était sur son dos à la moindre occasion! Elle ne pouvait même pas sortir dehors sans être la cible du panthéon complet! Chaque fois qu'elle se forçait à leur prouver qu'elle méritait un peu de respect ou qu'elle voulait qu'on la laisse tranquille, ils lui revenaient dessus deux fois plus! Pas simple! Elles elles étaient admirées, adulées, respectées! Elles elles ne restaient pas chez elles des jours, des semaines, des mois, des années pour échapper à la pression! Y'avait pas que Tadis! Tout le monde s'y était mis! Même les Dieux les plus faibles! Elle avait essayé pendant des decennies d'avoir un minimum de respect! Elle était tellement fatiguée de se battre qu'elle avait cessé, elle s'était enfermée pendant au moins cent ans chez elle sans sortir à rester couchée et dormir pour oublier que hors de ses murs, ils étaient prêts à lui sauter dessus comme un bande de hyènes! Quand elle sortit de nouveau, ce fut la journée où Tadis l'eut démolie! Dresla n'avait aucune estime de soi et la Créatrice lui enlevé sa dignité! Elle était partie... Mais n'avait jamais oublié...

Oracle lui ramenait en tête ses pires mémoires en ce moment même, sa gorge était si serrée et lui brûlait tellement qu'elle se forçait de respirer normalement. Une colère qu'elle pensait enfouie pour de bon venait de ressortir. La personne en face d'elle, son seul lien avec le passé en ce lieu, ce lien de confiance qui s'était tissé depuis la rencontre avec Ninsei. Dresla se sentait trahie. Trahie d'apprendre que même en sachant qu'elle lui faisait du mal, Oracle avec continué. Elle aurait pu au moins agir pour de vrai et dire à Tadis de la lâcher un peu! Si ce n'aurait été que de penser que la vie chez les mortels serait un peu mieux, Dresla serait restée seule chez elle à fuir le reste du monde! C'était long, seule. N'avoir personne à qui se confier, les émotions qui restent, qui brûlent, qui refusent de guérir, garder une colère qui avec le temps était devenue haine contre ses pairs! Pas même ses pairs, ils ne l'avaient considérée comme l'une des leur!. Les nouveaux oui. Parce qu'ils étaient nouveaux. Mais aucun des anciens n'avait pensé aller au-delà des mots, des histoires, des rumeurs, prendre le temps de la connaître réellement! Personne!!! La Déesse s'agrippait au sol avec ses griffes, se retenait d'éclater de rage, une rage vieille de plusieurs millénnaires! Elle aurait préféré ne jamais savoir! Mais c'était dit... c'était fait... sa foi en Céosus... ce n'était rien? Il était son seul rayon de lumière quand elle s'ilosait dans le noir pour ne plus voir personne! Il était la raison pour laquelle elle s'était accroché! Jamais elle n'avait pensé lui tourner le dos! Elle aurait tué de ses mains, sans aucun srucpules ou remords quiconque aurait tenté de lui faire du mal! Lui aussi l'avait trahie... quand cette pensée se fraya un chemin dans l'esprit de Dresla, sa rage tomba d'un coup, retourna d'où elle était venue, remplacée encore une fois pas la peine et la souffrance. Sa poitrine lui faisait mal. La simple pensée que Céosus avait demandé son enfer ici-même lui faisait mal! Les oreilles de Dresla baissèrent, sa posture perdit de sa noblesse, ainsi que son regard, fixant le sol, en espérant qu'Oracle ne pourrait le capter. Un regard fier d'ordinaire maintenant bas, sombre, triste. Peut-être la Créatrice le verrait-elle comme une réponse à sa question?

Dresla ne l'avait pas comprise, mais cela lui importait peu en ce moment. Elle venait d'entendre une dure vérité. Très difficile à avaler.



Toujours dans leur coin, seule à seul, les tourtereaux se contentaient d'être l'un contre l'autre. Ninsei avait repris son sourire de d'habitude, pour ça Kira l'embrassa.

"Tout les moments loin de toi me paraissent une éternité" susurra-t-elle à son amant.

La Farïd bicolore tourna un peu vivement la tête en direction de Syab. Une impression fade. Sans doute son imagination.

"Hâte de voir comme ça va aller avec les nouveaux!" dit-elle enjouée pour garder l'atmosphère heureuse.


(J'était en feu ^^' Désolée)

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Sam 14 Jan - 13:13

(Je veux bien te croire, j'était limite a la place de Dresla en lisant la rep >o<)

Oracle était concentré sur son thé, elle était toute contente, subitement évader de toutes réalités. Etrange n'est-ce pas ? Avec le temps elle avait fait en sorte que son esprit et ses pouvoirs se dégradent depuis les deux cents dernières années, elle ne voulait plus que l'on vienne la voir pour des conseils et d'autre chose similaire. Mais résultat, aujourd'hui, elle venait de trahir un secret sans s'en rendre compte. Elle ouvrit subitement grand les yeux, étonner de sa propre erreur. Jamais autrefois elle n'aurait fait une telle chose. Jamais. Elle venait de trahir un des plus grand secret du monde Céleste. Elle porta ses mains sur sa bouche montrant sa culpabilité. Que faire, Dresla semblait totalement choquer par ce qu'elle avait entendu. "Pourquoi ai-je dévoilé une tel chose", se demanda Oracle. La déesse réfléchit rapidement, puis se leva d'un bon et alla au côté de Dresla.

"Tu dois absolument voir quelque chose."

Oracle ne lui laissait pas le choix, la Déesse attrapa la Dresla, la tenue fermement. Elle se concentra et puis soudain, les deux Déesses se retrouvaient dans un lieu totalement différent, debout au milieu d'un petit jardin clôturé et discret à labrit de tout regard. Tout était nickel, le gazon, les arbres les chemins, rien n'était laisser à la sauvage, parfait pour se relaxer et être cacher des autres. Oracle regarda autour d'elle puis, on entendit des voix au loin s'approcher. La blonde traîna Dresla derrière des buissons pour s'y cacher. A travers les feuilles, on pouvait facilement voir les silhouette qui allait apparaître. Oracle sentit son cœur se serrer, car les trois personnes qui se trouvaient devant elles et qui semblait se disputé n'était autre que Le trio des Créatrices.
Il y avait une doublure d'Oracle qui se tenait au coté d'une grande au cheveu châtain qui n'était autre que Marra et devant d'elles se trouvait la personne la plus importante aux cheveux de jais, Tadis. Tadis tournait le dos de ses deux partenaires, elle était perplexe et préoccupée par la situation. Marra était à la foi en colère et triste. Quant à la deuxième Oracle on voyait la peine sur son visage.
Marra prit la parole.

"Est-ce que tu pourrais reprendre tout depuis le début ? J'ai peur de ne pas avoir bien comprit !"

Tadis sursauta et se tourna ver Marra, sourcille froncé.

"Comme je te l'ai expliqué pour l’énième fois, Céosus a accédé à la demande que je lui ai faite, il y a Mille ans !"
"Celle du gardien ?"
"Oui..."

Tadis marqua une pose, soupirant et reprit.

"Il m'a convoqué et dit qu'il comptait enfin accéder à ma demander mille ans plus tard, cependant il a décidé de se charger lui-même de la Création du futur gardien pour deux raisons. La première il veut qu'il soit un soufre douleur pour le monde céleste au sujet de l'île déserte qui fait en ce moment polémique."
"Soufre douleur ?! Tu es sérieuse ? On ne peut pas tolérer ça, se serait immorale. Nous même lorsqu'on a débuté en tant que Déesse, on a subit des discriminations à cause de notre prédécesseur incompétent. Nous avons mit des centaines d'année pour que l'on nous respecte enfin, limite qu'on est peur de nous mais on s'était promit qu'on ne ferait pas subir se genre de chose à des autres dieux. On ne peut pas le laisser faire."
"C'est pour cela qu'il me l'a demandé personnellement. Il veut que je martyrise le futur gardien jusqu'à ce qu'il quitte le monde Céleste."

Surprise, ses deux partenaires la regardaient stupéfaite.

"Mais pourquoi ?"

Tadis garda un moment le silence puis baissa la tête. C'était sans doute l'une dés rare fois ou elle baissait le regard par culpabilité.

"Et bien..."

Elle porta sa main contre sa poitrine.

"C'est pour lui rendre le cœur fort et solide. Si solide qu'il sera capable de déplacer des montagnes rien qu'avec une seule pensée, qu'il pourra dévaster ses ennemis en un souffle. Mais pour cela il faut le briser, lui faire du mal. Lui faire du mal autant de fois qu'il soit possible pour que son cœur se ressoude et devienne plus fort à chaque seconde encore et encore. Jusqu'au jour où se sera le gardien qu'on ne pourra pas défaire, jamais. Quand ce jour viendra, le monde céleste sera protéger."

Marra serra les points.

"Mais nous aurions put le faire nous même ce gardien, on n'aurait pas eu besoin d'en arriver là !"
"Il ne veut pas."
"Pourquoi ?!"
"..."
"Il..."
"Pourquoi est-ce qu'il ne veut pas nous confier cette tache ?"
"Il ne nous fait pas confiance ?"

Il y eut un nouveau silence. Tadis avait toujours son regard tourné vers le sol. Elle était tout aussi en colère que Marre et aussi triste qu'Oracle.

"Il dit qu'il veut que le gardien soit totalement indépendant. Il a peur que nous décidions de le contrôler contre le monde céleste. Enfin c'est surtout Sravla qui a prononcé ses mots. Ceosus s'est tue. Voilà la deuxième raison."
"Comme si nous en étions capable. On a à la fois ses faveurs et ses craintes ? Quelle ironie !"
"Sravla peut facilement imposer ses décisions à Ceosus, je ne peux donc pas protester."
"Et comment se nommera le futur gardien ?"
"Se sera une Créature humanoïde qui n'existera pas sur Fevlia. Son nom sera Dresla Di'Narva, la Déesse d'argent, Gardienne du monde Céleste. Elle ne saura son véritable rôle que lorsque le moment sera venu."
"C'est un joli nom."

Tadis acquissa puis elle releva la tête.

"Très bien, maintenant vous savez tout. J'aimerais être seule si cela ne vous dérange pas..."

Marra était totalement frustré et ne voulait pas partir. Mais la deuxième Oracle lui prit le bras et la traîna vers l'extérieur du jardin. Une fois qu'elles furent parties, Tadis se retrouvais seule. Elle regarda ses mains, triste puis elle les porta à sa poitrine pour atténué son chagrin. On voyait très bien qu'elle avait envi de pleurer.

"J'espère qu'un jour je pourrais te dire à quel point je suis Désoler Dresla."

Puis, une silouhette d'un homme qui approchait, mais avant que l'on puisse voir qui c'était Tadis sursauta à nouveau et se retourna subitement vers le buisson où se trouvait Oracle et Dresla. Mais avant qu'elle ne puisse les voir, le décor changea subitement, Tadis disparut et l'endroit ou se trouvait auparavant Oracle et Dresla étaient revenue.
Oracle lâcha enfin Dresla et soupira de soulagement.

"C'était juste elle a faillit nous voir."

La Déesse retourna s’asseoir et regarda Dresla montrant à quel point elle était désoler.

"Tu sais tout..."

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Warui & cie le Lun 16 Jan - 19:34

(Passionnée par ton message... finalement on l'a fait plus tôt que prévu XD)

Les pattes de Dresla commençaient à trembler malgré ses efforts pour les garder droites et immobiles. C'était... c'était si dur, si lourd à porter. Elle ne sentait aucunement les larmes venir. Le choc les retenait. Elle revint à la réalité quand Oracle se mit à côté, la Kitsune leva la tête pour la regarder, ignorant quel regard lui lancer. Elle devait lui montrer quelque chose? Son cerveau fonctionnait au ralenti, elle se laissa agripper par la Créatrice par la peau du cou, une chance ça ne faisait pas mal et autre chance que Dresla était un renard 'géant' comme ses soeurs. Oracle n'avait aucune difficulté à l'emmener avec elle et Dresla n'avait pas la force de lui résister.

Ce qui se passa, ce qu'Oracle fit, elle ne sut le décrire. Tout changea autour d'elles. Un autre paysage. Elles avaient changé de place? Des sons de voix se firent entendre, Oracle la traina avec elle dans un buisson. Pourquoi se cacher? Personne ne voudrait penser leur faire du mal sans être broyé en retour? Cependant les personnes qui se montrèrent, furent celles auxquelles Dresla s'attendait le moins. L'une d'elle, elle l'avait toujours admirée malgré tout. Le choc de la voir la laissa stupéfaite, raide comme une statue. Les trois femmes devant elle semblaient toutes rongées par quelque chose. Dresla tendit les oreilles vers l'avant pour mieux écouter. Elle devait voir ça, voir quoi? Entendre quoi? En quoi cette scène était-elle importante?

Aussitôt la conversation commencée, elle comprit. Les Créatrices parlaient d'elle. C'était... avant sa création? Une mémoire? Elle ne connaisait personne pouvant jouer avec le Temps. Mais Oracle les gardaient cachées... le sujet de la conversation l'intéressait plus que ses propres pensées. Tout ce qui n'avait jamais été dit, toutes les raisons. Le pourquoi. Le pourquoi de centaines d'années de douleur, de solitude, de haine était dit devant elle. Elles ne voulaient pas...? Elles n'avaient jamais voulu...? Au fond, elles n'avaient jamais voulu la faire souffrir comme ça? Jamais avant, avant qu'elle parte, elle n'aurait pu espéré une confession de la part de Tadis. La Créatrice se confessait. Si elles avaient souffert de la main des autres, elles savaient ce que Dresla avaient ressenti et vécu et savaient sans doute souffert autant qu'elle en lui faisait subir des centennaires de discrimination.

Elle fixait le Trio, tremblante. Toutes ces émotions qui cherchaient à sortir. La colère refit surface. Sravla s'était encore mêlée à ça et Céosus n'avait même pas dit un mot? Ça l'enrageait! Mais... cela avait tourné comme voulu. Dresla ne pouvait le nier. Ses motifs étaient tourné vers Céosus, vers les nouveaux Dieux, vers le paradis qu'ils avaient reconstruit. Plus maintenant. Les Déesse se séparèrent. Les dernières paroles prononcées achevèrent Dres. Les larmes commencèrent à couler à flot une fois elle et Oracle revenues au temps normal. Elle reprit son apparence Farïd, s'accrochant à la robe d'Oracle, y enfouissant son visage, laissant ses sanglots éclater. Elle était incapable de parler. Elle était soulagée qu'elle soient seules. Elle prit son temps pour se calmer, laisser ses pleurs passer. Elle essuya ses yeux comme une enfant. Ils étaient tout rouges.

"J'avais fait voeu... quand j'ai combattu Amos la première fois... de me battre. Je me battais pour Ninsei, pour Céosus. J'ai passé cinq cent ans à endurer ma vie ici en me disant qu'au moins Céosus ne m'avait rien fait... À Sybala j'ai continué de me battre pour montrer que j'avais accompli quelque chose de grand et qu'on ne pouvait plus m'ignorer ou me rabaisser. Quand j'ai rencontré Ninsei, quand Kira est née, je me suis juré que personne ne me pousserait de mon chemin, je t'ai juré à la mort d'Ormar de tout faire pour protéger Févlia et le Monde Céleste... aujourd'hui... j'ai une autre raison..."

Dresla tourna la tête là où elles avaient regardé le Trio discuter.

"Je me bats... pour Tadis. Pour Marra. Pour toi. Me battre pour protéger ce que vous avez construit, me battre pour que personne n'oublie le passé. Dans le Temple, ils avaient raison. Tadis avait raison.."

La Farïd Bleue se leva et aida Oracle à faire de même.

" 'C'est pour lui rendre le cœur fort et solide. Si solide qu'il sera capable de déplacer des montagnes rien qu'avec une seule pensée, qu'il pourra dévaster ses ennemis en un souffle' qu'elle disait. Quand je mets mon pied à terre personne n'ose ou ne peut m'en bouger et ceux qui résistent je les renvoient d'où ils viennent!" dit Dresla en se tourna vers le paysage d'où on pouvait voir la Citadelle.

Elle avait affronté Amos seule à seul, celui auquel personne n'osait s'opposer, même les plus forts. Elle avait osé, par amour, par devoir, par instinct, Ce jour-là elle avait découvert son rôle et maintenant toutes les pièces se mettaient en place. Elle leva le poing en direction de la tour, fixant le Temple de Céosus.

"Je suis devenue le Gardien qu'il a voulu! Maintenant que j'ai une raison de plus de me battre, vous allez voir que ça va être encore plus dur me pousser! Maintenant je me bats en mémoire de Tadis! Et personne, pas même Sravla, ne pourra espérer me battre tant et aussi longtemps que je serai là! Et je compte bien rester un bon bout de temps!"" s'exclama Dresla avec un sourire rebelle.

Tadis serait fière de la voir ainsi, elle le savait maintenant.


(Piouf! Comment finir un message Naruto style!!!)

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Xena Escelya le Lun 16 Jan - 20:48

Oracle regarda Dresla se morfondre dans sa robe. Des larmes commençaient également a se manifesté pour elle. Elle mit une main sur la tête de Dresla pour tenter de la consoler un peut puis avec l'autre main, elle tentait de calmer ses sanglots qui surgissaient. Oracle avait toujours le cœur serrer, le fait d'avoir revu ses deux meilleures amies pour que Dresla comprenne lui avait fait mal au cœur. Et puis elle avait mal au cœur pour Dresla qui venait de tout comprendre alors qu'elle aurait dû être au courent bien plutôt. Elle s'en voulait, elle s'en voulait tellement pour tout ce qui était arriver. Maintenant c'était le temps du pardon, elle devait se faire pardonner et pour ses deux amies par la même occasion.
Dresla se mit à parlé, Oracle l'écoutait, elle n'avait plus de courage pour parler, elle préférait garder le silence pour laisser place à la nouvelle force qui se présentait devant elle. Au bout d'un moment elles se levèrent et Oracle regardait toujours. Elle souriait, heureuse de la réaction de Dresla. Elle séchait difficilement ses larmes, ses mains ne suffisant pas pour la quantité d'eau qu'il s'écoulait.

*Marra, tu as vu ? Elle est capable de te faire taire en un seul regard maintenant. Et toi, ma chère Tadis, elle devient comme tu l'avais prédit, peut être qu'elle aurait le même caractère que le tient.
"Vraiment ?" Imagina Oracle dans sa tête, voyait Tadis qui pouvait dire ce genre de chose avec un sourire. "Moi, on ne m'égale pas, on m'imite. Tu devrais le savoir !"*

A cette pensée Oracle sourit encore plus.

*J'espère simplement qu'elle saura résister au futur qui nous attend. Sravla a déjà commencé à agire sur Ninsei, et ça en ait terminé avec Dresla. Pourvu que tout ce que tu as fait en ton vivant n'a pas été vin Tadis, et que tu avais raison sur tout et depuis le début, tu étais la plus intelligente d'entre nous et tu "lui" as fait confiance, donc je garde confiance.*

Oracle ferma les yeux joignit les mains comme pour faire une prière. Puis, elle leva les yeux au ciel adressa un dernier penser a ses amis.

_______________
Xenela Esma Paris Escelya
Noble de sang
Pirate dans l'âme
Justice et Vengeance sont une affaire personnelle

avatar
Xena Escelya
Tadis 2.0/Premier Matelot du Black Fox

Messages : 370
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Rang : Réincarnation de Tadis

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://KiraSlaves.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour comme un autre, enfin presque...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum