Rhondo di Riviera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rhondo di Riviera

Message  Stryfe le Jeu 31 Mar - 19:50

Fiche provenant de Févlia


Identité

Prénom(s) : Rhondo

Nom : di Riviera

Surnom(s) : Le Chevalier Noir, Rhondo le Démon, Rhondo le Rose (un surnom peu flatteur que lui ont donné ceux qui l’ont vu sans son armure ou son casque).

Espèce : Farïd

Rang désiré : Le Chevalier Rose

Age : 23 ans

Sexe : Male

Continent : Fabulya

Date de naissance : 14 Février (plus rose que ça, tu meurs)

Lieu de naissance : Nelta

Histoire

Famille : Son père, Roland di Riviera, un ministre puissant mais peu populaire, décédé, sa mère, Francesca di Riviera (Rhondo n’a jamais connu son nom de jeune fille), aussi décédée, et ses deux grands frères, Alberto et Sacha, dont il ne connaît pas le sort finale.

Son passé : Avant de manier l’épée comme un mestre du combat, avant d’avoir eu sa fameuse doctrine « la justice à tout prix » aux lèvres, avant même d’avoir porté la cuirasse souillée de sang de son maître, Rhondo di Riviera était un enfant ; le cadet des trois fils de Roland di Riviera, un puissant ministre de Nelta. Élevé dans le luxe et l’amour omniprésent de sa mère et celui peut-être plus absent, mais d’autant puissant de son père, ainsi que la camaraderie de ses deux grands frères, Rhondo jouissait effectivement d’une enfance choyée dans la villa de sa famille.

Cependant, à l’exception des autres jeunes nobles de Nelta, on enseignait la compassion et la justice aux trois garçons di Riviera. En effet, Roland di Riviera usait de son pouvoir pour tenter de changer les politiques de Nelta et d’offrir un peu plus de droits et de libertés au peuple, des idées qui lui ont malheureusement valu l’animosité de plusieurs de ses paires.

Comme tout politicien peu populaire auprès de la noblesse, Roland s’est vu ciblé maintes fois par des atteintes contre sa vie de plus en plus violentes. Un soir, Rhondo s’était éclipsé dans la forêt tard le soir pour y faire une petite escapade nocturne et il est revenu chez lui pour constater que la villa était en feu et que les serviteurs qui s’en étaient échappés avaient étés massacrés sans pitié. En un instant, le petit Rhondo s’était retrouvé seul au monde.

C’est le prochain matin que passa un invité imprévu. Même à la fin de ses jours, Rhondo n’aura jamais connu son nom. À travers le pays, on l’appelait le Chevalier Noir. À travers le monde, on l’appelait le Démon Sanglant. C’était un homme imposant portant une terrifiante armure noire, souillée par le sang de ses ennemis, et un casque cornu qui ne laissait entrevoir que ses yeux gris bleu perçants. Une vielle connaissance de Roland, celui-ci l’avait convoqué à Nelta pour protéger sa famille et s’il le pouvait, l’aider à démasquer ceux qui complotaient contre sa vie. De toute évidence, le Chevalier dû constater qu’il était arrivé trop tard pour sauver son ami. C’est en finissant ses prières (plutôt menaçantes) auprès des dieux que Roland respectait, lorsqu’il s’apprêtait à partir, que le Démon trouva Rhondo dormant dans les ruines fumantes de sa maison. À cette époque, Rhondo n’avait que huit ans.

Il prît l’enfant, trop triste et ébahi pour comprendre qu’il devait être terrifié, avec lui le temps de réfléchir sur son sort, et c’est après des mois de réflexion intense que Démon constata le talent inexploré qu’avait l’enfant, ainsi que sa nature combative, un trait qu’il avait sûrement hérité de sa mère.

Durant quinze ans, le vieux chevalier sans nom, et apparemment sans visage, défiguré durant un combat particulièrement violent, insuffla à Rhondo l’art du combat et un code du chevalier déformé par des années de combat brutale en quête d’une justice qui lui semblait depuis trop longtemps morte et par un cynisme qui ne laissait aucune place pour l’espoir d’un meilleur lendemain. Finalement, après ces longues années, le Chevalier Noir approcha la fin de sa vie et sur son lit de mort, il proclama Rhondo son successeur, Rhondo le Chevalier Noir. Il lui révéla aussi qu’il connaissait les circonstances de la mort de sa famille, qu’ils avaient été assassinés. Il lui donna enfin une liste de noms, son seul indice pour éclaircir le mystère du meurtre de sa famille. Lorsque l’homme sans nom quitta le monde des vivants, Rhondo ne l’eut toujours connu que sous le nom de « Maître ».

Apparence :

Physique : Rhondo est un grand gars possédant un corps vif mais athlétique et des muscles d’acier. Son trait le plus particulier et le plus voyant est sa fourrure rose, le sujet de bien des potins à son égard, ainsi que quelques blagues pas très flatteuses. Ses cheveux sont d’un rouge plus vif et violent que sa fourrure et si son apparence sans son armure semble des plus farfelues, ses yeux verts de prédateur trahissent sa nature de justicier noir sans limites ni retenu.

Objet : Rhondo porte l’armure noircie par le vieux sang de son mentor, se méritant le surnom de Rhondo le Démon. Il possède aussi une épée bâtarde dont la poignée étrangement recourbée est sculptée pour ses mains et un bouclier orné des armoiries de sa famille, oubliée depuis une décennie. Étant habile avec la majorité des armes de guerres conventionnelles, il traîne dans le paquet porté par son serviteur, Trogg, tout un arsenal d’armes de mêlée, incluant un marteau de guerre, une lance, un fléau et une hallebarde.



Mentalité :

Caractère : Il a gardé son caractère téméraire de jeune garçon, tempéré cependant par des années de conditionnement social et physique plutôt rude auprès de son maître. Il n’est pas le plus sage, ni le plus intelligent des chevaliers, mais il possède une ingéniosité pratique assez surprenante pour un homme martial. Il n’a aucun sens d’humour et s’encombre la langue d’un dialecte excessivement soutenu en présence de noblesse, mais il sait aussi être sec et directe lorsque la situation le nécessite. Après s’être fait harcelé pendant des années pour la couleur de son pelage, ciblé par d’innombrables gags homophobes, bien et mal intentionnés, il peut piquer des crises de rage assez soudaines si on parle de sa magnifique fourrure rose et durant ces crises, il s’acharne à prouver sa virilité, ce qui le met dans toutes sortes d’embarras. Autrement, il est de sang froid en toutes situations de crise. Il exhibe avec quasi perfection la noblesse et la chevalerie, à un détail près : son maître lui a insufflé sa passion pour la justice ainsi que son approche excessivement violente et sans pitié en quête de celle-ci, en d’autres mots, « la justice à tout prix ».

Ses passions : « La justice à tout prix » est son credo, et il le suit à la lettre, insufflant la terreur dans le cœur noir des brigands, des nobles corrompus et des vilains de tout genre. Il est prêt à intimider, tuer, vandaliser, voler, agresser, prendre des otages, et même torturer pour détruire ceux qui trépassent sur la justice. Lorsque vient le temps de descendre ceux qui se moquent de la justice, il n’a donc que peu de scrupules, prêt à tout tant qu’il n’enfreint pas lui-même la justice. Autrement, il possède un intérêt malheureusement peu exploré (et bien sûre, discret) pour la poésie et la littérature, et même si bien d’autres de ses comportements excessivement masculins ne découlent que de ses efforts pour paraître virile, son intérêt pour la gente féminine, elle, lui est bien propre ; compréhensif, étant donné qu’il a passé la majeure partie de son adolescence à être rudement traité et soumis à son maître, sans la possibilité d’explorer les merveilles des femmes.

Ses aversions : Tout ce qui pourrait contredire sa virilité, bien sûre. Il déteste aussi la noblesse de Nelta, leur ayant juré violence et animosité pour le meurtre de sa famille. Il ne déteste pas la magie, strictement, mais elle l’intimide et ceux qui la pratiquent le rendent mal à l’aise, alors il les évite. Il n’en a pas encore rencontrés, mais il vouerait sûrement une haine sans relâche à des chevaliers corrompu s’il en rencontrait.

Rêve, but : À part d’appliquer et de maintenir son credo jusqu’à son dernier souffle, il rêve secrètement du jour où il pourra enfin venger sa famille. La liste de noms que lui a donner son maître est toujours en sa possession, et ayant mémoriser chaque nom sur celle-ci comme un texte sacré, elle n’est jamais trop loin de ses pensés les plus noires. Pour les êtres sans scrupules dont les noms ont la malchance de se retrouver sur cette liste, Rhondo serait peut-être même prêt à faire quelque trépas sur son code de chevalerie…

Capacité :

Pouvoirs : Aucun sauf son habileté martiale.

Point faible : Son armure, lourde et encombrante, même si elle ne l’est pas autant que la plupart des armures de son genre. En fait, son équipement en général s’avère pesant, favorisant les armes lourdes et puissantes, alors même s’il est extrêmement habile avec celles-ci, il n’égalera jamais les guerriers plus légèrement vêtis et équipés de Févlia pour ce qui est de l’agilité ou la célérité. Sans pour autant être un imbécile, il n’est pas particulièrement brillant ailleurs qu’en combat, non plus.

Point fort : S’il est lent et un peu limité en dextérité par son équipement, il n’en est pas moins suffisamment fort pour la porter sans trop être encombré et pour manier ses armes avec une précision une habileté déconcertantes. Il peut faire preuve d’une ingéniosité dépourvue d’imagination, mais plutôt pratique lorsque nécessaire, et il développe souvent des techniques de combat peu orthodoxe, mais efficaces. Un escrimeur presque génie, il jouit surtout de son talent avec l’épée, même s’il reconnaît l’utilité parfois contextuelle d’autres armes. Son endurance aussi ne laisse rien à désirer, celle-ci développé au cours des rudes entraînements de son maître.

Relation :

Liaisons :

Ami

Meilleur ami

Trogg, son serviteur troll. Même si Rhondo le snobe constamment et le gronde fréquemment pour ses maladresses en publique, c’est plutôt par humour que par mépris, et Trogg lui renvoie de plein fouet.

Ennemi

Les noms sur la liste. Il ne connaît pas encore leurs identités, mais malheur à eux s’il les retrouve.

Neutre

Connaissance :

Amant

Amoureux

Famille

Ses parents son décédés, aucun doute là-dessus.
Le sort de ses deux frères est inconnu à ce jour, et il ne les a pas revus depuis. S’ils ont survécu, Rhondo serait fort réjouit, mais il y a longtemps qu’il a perdu cet espoir.

Compagnon :

Trogg. Après tout, c’est à lui que revient la sale beso… ahem… je veux dire, l’honneur de transporter l’équipement de Rhondo, ainsi que leurs vivres et leurs sacs à dos. Il lui sert aussi de monture lorsque le cheval du chevalier désir se reposer. (Ce mec monte un troll, et puis après il se demande pourquoi on le pense gai…)

avatar
Stryfe
Dieu de la Guerre/Élysien exilé/Le Chevalier Rose

Messages : 197
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhondo di Riviera

Message  Dolf Polim le Dim 3 Avr - 18:07

A: Haha! Et battu à plat de couture! è_é En voilà un qui n'a pas le sens de l'humour, ni de l'autodérision! Et qui est rose! *pas taper*

Est-ce que ça paraîtrait bizarre venant de moi si je disais: "Ouh! Cool! Un superso à ragots! *regard prédateur*"? Non, parce que ragotter sur soi c'est difficile... Et le Dante de Mél n'est pas très inspirant - quoi que, si vous vous concertez... *d'accord, je me tais, pas taper*
avatar
Dolf Polim
Dieu déchu des Morts

Messages : 258
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 24
Rang : E.T. de Févlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhondo di Riviera

Message  Niiz le Dim 3 Avr - 19:49

Dolf Polim a écrit:Et le Dante de Mél n'est pas très inspirant - quoi que, si vous vous concertez... *d'accord, je me tais, pas taper*

Mais j'y compte bien! :-D (De te frapper et d'être machiavélique! Nya! >:-3 Heu, mais pas comme tu l'as laissé entendre... Dante a ses limites...)

Tu veux rajouter un slash, dans ton rang?

_______________
Jouer les filles de l'air
—malgranda floko—
avatar
Niiz
Rose des Vents

Messages : 596
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 23
Rang : Boussole à pattes

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhondo di Riviera

Message  Stryfe le Sam 9 Avr - 18:11

Ça seraot sympa.
avatar
Stryfe
Dieu de la Guerre/Élysien exilé/Le Chevalier Rose

Messages : 197
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rhondo di Riviera

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum