Les Gladiateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Gladiateurs

Message  Niiz le Mar 9 Avr - 7:59

Gladiateur


Spoiler:
combattante

« Le voilà qui débarque
Un pied dans l'arène
Déjà bande son arc –
Ou frappe dans son aine –
L'ennemi, celui qui par la magie
A volé, blessé, tué, a mal agi ;
Il le punit et laisse pour mort
Cet être immonde, ce faiseur de tort. »

Refrain tiré du Sedicesimo, seizième hymne des arènes.

Où? Les arènes de Nelta (il s'agit du seul lieu où Gladiateur est considéré comme un métier à proprement parler plutôt qu'une occupation occasionnelle), bien que les meilleurs maître indépendants seraient omlidois.
Quoi? Le temps passant et la lutte contre les magiques s'intensifiant, le rôle du gladiateur s'est progressivement modifié pour le doter d'une place prépondérante dans la société. C'est solidement armé qu'un gladiateur favori du public ou du pouvoir va donc se charger de l'exécution d'une créature magique qualifiée de « déviante » (pour des raisons diverses pouvant aller du crime à l'absence de papiers règlementaires) dans un combat qui, bien qu'à visée spectaculaire, n'en est pas moins surveillé de près pour que la propagande neltaine soit suivie à la lettre ; ainsi, même si le gladiateur devra par exemple faire face à quelque imposant spécimen de dragon, il est garanti de ne jamais mourir voire de sortir indemne du combat : toute bête magique qui pourrait représenter un quelconque danger est soigneusement affaiblie en prévision de ces exécutions.
Pour quoi? Deux classes de Gladiateurs peuvent être distinguées, en cela qu'elles touchent deux types d'individus que tout oppose : ceux issus d'une classe privilégiée, et les sirènes. Commençons par les premiers.
Les privilégiés D'une manière générale, parmi la population libre, seuls les nobles sont choisis pour entrer dans le colisée, à moins de n'avoir su mériter l'attention d'une personne haut-placée. On peut même remarquer qu'il s'agit souvent de la vie choisie pour les cadets des familles. Bien qu'il s'agisse d'un métier extrêmement sécurisé, il ne faut pas s'y leurrer, car n'est pas gladiateur qui veut. Dans cette optique, des enfants (filles ou garçons, bien que leurs combats soient rarement joints en arène neltaine) sont entraînés dès leur plus jeune âge au sein d'écoles spécialisées ou auprès d'un maître renommé. Ils suivent une éducation de pointe à plein temps, séparés de leurs familles pour développer un attachement sans faille à l'organisme ou au maître qui les forme. Ne sont choisis pour cela que des enfants de constitution solide et montrant déjà un certain talent pour le combat. De plus, au plus fort du métier, même si le gladiateur fait face à des créatures magiques affaiblies, il y a un danger réel qui demande une véritable préparation : si mourir pour eux est exclus, une plaie disgracieuse pourrait ruiner leur carrière – n'oublions pas qu'ils sont dans un métier de spectacle dont les apparences sont le pilier. Un « grand » gladiateur est un gladiateur qui sait réunir finesse de lame, jeu de rôle parfait et bonne mine – et quoi de plus normal quand l'on convoite une place en tant que symbole pour son pays ?
Les sirènes Arrive maintenant cette seconde classe, particulièrement atypique car usant de magie. Leur usage varie énormément et il s'agit des créatures magiques les plus usités pour le combat ; directement issues des rangs de l'armée (ou de la garde personnelle des gladiateurs non-magiques, s'ils en ont les moyens), c'est à elles que l'on cède les combats les plus dangereux du fait de leur immortalité presque parfaite. Leur don pour la métamorphose sert à remplacer les nobles dans l'arène quand empêchement il y a eu, ou quand le combat s'avèrerait trop périlleux.
Le salaire Il varie aussi bien entre les deux classes qu'entre les individus : pour un noble, le salaire peut toucher le fond ou atteindre les sommets ; une sirène, puisqu'esclave, n'aura droit qu'à un traitement plus confortable que d'accoutumée.
Comment? Si l'armement varie selon les spécialités de chacun des gladiateurs, nous pouvons néanmoins dégager le fait que des armures et exosquelettes plus épais et performants – mais aussi plus coûteux – que ceux de l'armée sont employés. Leur couleurs et agencement doit correspondre aux festivités.
Spoiler:
combattant

_______________
Jouer les filles de l'air
—malgranda floko—
avatar
Niiz
Rose des Vents

Messages : 596
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 23
Rang : Boussole à pattes

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum