Les Farÿd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Farÿd

Message  Warui & cie le Ven 9 Juil - 21:36

Fari’disos/Fari’disæss


Farïd(Sing) Farÿd(Plu)

Morphologie & physiologie

Longévité : Aux alentours de 90 années en général
Poids : 130 lbs à 190 lbs
Taille : Généralement 5'5" à 6' voir plus

Caractère
Les Farÿd sont des êtres de raison comme les autres races 'humaines' mais cette raison est partagée avec les sens et les instincts animaux des bêtes. Pour eux, cette symbiose fonctionne, elle leur est naturelle. Qu'ils soient de grands philosophes ou de simples fermiers, ils restent soumis à leurs instincts, fuir s'il y a danger, se reproduire si le temps est bon mais savent controller ces ardeurs et rester raisonnables. Des tempérament général, ils sont têtus et suspicieux mais également curieux et fiers d'être. La famille est sacrée, peu importe où ils vivent, leur position dans la hiéarchie doit être établie à chaque nouvelle rencontre entre qui est l'alpha et qui est le servant. Dans leur société civilisée, cela se fait par rang social mais laissés à eux-mêmes c'est le plus fort qui gagne. La majorité de la population n'aime pas les non-sybaliens, cependant ils sont prêt à les tolérer tant qu'ils ne causent pas de problèmes chez eux.

Physique
Les Farÿd ont une silhouette humanoïde. Ils ont quatre doigts et des pouces opposables à chaque main et ils sont plantigrades. À la base du coccyx commence leur queue qui peut atteindre la moitié de la longueur de leur corps, généralement touffue, semi-préhensile avec quelques exceptions. Leur corps entier est recouvert de fourrure, très courte, plus un duvet, sur le visage et le ventre, courte surle dos et les membres, très épaisse sur la queue. Les couleurs varient à volonté, passant par toutes les teintes et motifs imaginables. Leurs cheveux peuvent être couleur différentes, leurs yeux également. Ils ont deux larges et longues oreilles à la diagonale de chaque coté de la tête comme les renards dont ils sont inspirés (et peut-être issus), leurs crocs sont minces, longs mais ils ont les molaires des omnivores bien que leur diète soit riche en viande. Leurs ongles sont des semblances de griffes,non rétractables comme leurs homologues

Mœurs & coutumes
Dépendant de leur lieu de vie, ils sont nomades ou sédentaires. Les familles restent très souvent unies et proches, ils sont adaptables sous bien des climats, du désert à la toundra.
Ils ont un cycle de reproduction semblables aux humains: les femelles peuvent commencer à enfanter dès seize ans jusqu'à cinquante-cinq ans et les grossesse durent neuf mois. Les femelles donnant plus souvent naissance à plus d'un enfant par portée, deux ou trois en moyenne. Bien qu'ils ne soient pas la race la plus malléable de Févlia, ils sont capable d'enfanter des hybrides faridantropes, cependant, de telles naissances se terminent souvent avec l'enfant mort-né, malformé, porteur de déficiences dont la folie. Les rares hybrides qui survivent sont stériles.
Bien qu'ils ne rechignent pas à porter de la fourure, ils sont opposés à l'idée de porter de la fourrure de renard et plusieurs cas ont été reportés où un Farïd a tenté de dévêtir une personne portant du renard.
Étant recouverts de fourrure, la propreté est un aspect important de leur vie, considérés des maniaques de la propretés par les autres races, ils se lavent en moyenne de une à trois fois par semaines comparés aux 'humains' qui se nettoient une ou deux fois par mois au mieux. Ils passent beaucoup de temps à brosser leur fourrure et inspecter pour enlever les parasites indésirables, et la saleté, on croirait des chats. Même le Farïd qui n'a pas accès à un bain plongera dans la première mare rencontrée. Ils sont considérés en avance sur leur temps avec leur système hydraulique domestique avec leur douches et robinets, usant de magie pour avoir l'eau courante car leur plus grande peur est d'attraper des puces (Voir plus loin). Ils ont développé la coutûme que les plus fortunés offrent aux voyageurs et nécéssiteux de prendre un bain afin de prévenir la rage, selon certains une corvée mais un honneur et un devoir selon la majorité, ce qui leur a valu une réputation d'être chaleureux envers leurs congénères.


Histoire
Les Farÿd sont apparus il y a plus de quatre mille ans. Avec les Be'arlan, ils supposent compter dans les races les plus jeunes. Dans leur écrits, ils expliquent que le Dieu Céosus aurait créé une divinité pour remplacer le défunt Dieu de la Lune. Sybala étant la source des conflits entre les Dieux, il aurait également donné à sa création le pouvoir de créer la vie. Pouvoir normalement donné aux Dieux Créateurs. Il façonna un renard bleu à neuf queues de taille humaine, lui accordant une grande puissance mais scella cette puissance en lui donnant une seconde apparence. L'apparence d'une Farïd. De là naquit Dresla qui peupla Sybala elle-même et qui s'exila des Dieux, épuisée d'être la cible de tous les mauvais coups, les insultes. Elle créa les Be'arlan en premier, ces octodons (rats des pyramides) et ensuite après elle créa les Farÿd, les hommes-renards. Ils naquirent de la lumière de la Lune qu'elle refléta en plusieurs couleurs, leur donnant leur variété. Ils s'épanouirent au Sud de Sybala, dans le Désert, les Plaines et la Jungle. Ils devinrent civilisés à leur tour malgré la chasse intensive dont ils faisaient l'objet. Un groupe de Farÿd tomba par harsard sur Dresla à Oribano, Dresla qui avait fui le monde des Dieux. Ce même groupe, cette tribu, atteignit la contrée maintenant Nascarian et y fonda le pays. Près de cent ans après, les races humanoïdes de Fabulya se firent chasser hors du continent par les Be'arlan et les Farÿd qui voulaient être en paix avec l'aide non dite de Dresla. Depuis, les Farÿd se multiplièrent partout sur Sybala et eux seuls vivent à Nascarian. À cause de la haine, malgré l'alliance faite durant la Guerre des Dieux, qu'ils portent envers les Fabulois, rares sont ceux sur ces terres. La magie est seconde nature pour eux. Voulant punir les Farÿd (Et les Be'arlan) reniant la magie, Dresla leur aurait retiré toute habileté magique, chose grave pour une race encline à en user. Les Farÿd fabulois et syhariens l'ayant reniée sont donc complétement incapable d'user de magie venant d'eux-mêmes, cependant ils peuvent se servir d'objets magiques (À puissance très réduite).

Autre
Les Farïd sont suceptibles aux parasites animaliers en vu de leur anatomnie, ils peuvent attraper presque tout les mêmes vers et maladies mais la plus terrible est la rage. Portée par les puces de Fabulya, celles-ci se sont incrustées dans l'écosystème sybalien lors des grandes chasses. Sensibles à la maladie,elle est très surveillée, encore en éradiquation, phobie des pauvres qui n'ont pas les moyens de procurer le vaccin très couteux en ce moment réservé aux riches ce qui a pour effet que même les quartiers pauvres et les pauvres eux-mêmes soignent leur propreté.

_______________
Une femme peut être plus dangereuse qu'un homme mais une mère peut être plus dangereuse qu'un démon
(Ava par Xena =3)
avatar
Warui & cie
Déesse du Combat/Renard Noir

Messages : 534
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Rang : Mascotte OFFICIELLE de Févlia

RPG
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.arieda.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum